Mobilité – Projet 5


Tunnel du Grand-St-Bernard – BAF-GOP-PJ

Cédric Favrod

Responsable du domaine, Arc Lémanique, Ecublens

Arnold AG s'est vu confier l'installation des systèmes de guidage optique, de balisage de fuite des issues de secours et des balises de jalonnement. Ces travaux s'inscrivent dans le cadre de la mise aux normes de sécurité européennes dans les tunnels et améliorent fortement la sécurité.

Dans le but d’optimiser et d’augmenter la sécurité dans le tunnel routier du Grand-Saint-Bernard et afin de garantir aux usagers les conditions indispensables pour assurer leur auto-sauvetage en cas d'accident ou en cas d'incendie, le tunnel du Grand-St-Bernard a mandaté Arnold AG pour assurer la mise en place d’un système de guidage optique (GOP), de plots de jalonnement (PJ) et de balisage de fuite (BAF). La mise en œuvre de ces solutions a été réalisée à l’aide d'un produit GIFAS-ELECTRIC, qui a permis d'apporter une réponse aux problèmes combinant les trois fonctionnalités (GOP, BAF et PJ) au moyen de balises lumineuses LED. Le système de guidage optique consiste en la pose des balises lumineuses placées de part et d'autre de la chaussée au bord des trottoirs, visibles dans les deux sens du trafic en tout temps, et aide les utilisateurs à suivre le tracé de la chaussée. Le système de plots de jalonnement, quant à lui, complète le système de guidage optique avec l’intercalation de balises de couleur bleue tous les 100 m afin d’aider les conducteurs à maintenir la distance minimale de sécurité obligatoire entre chaque véhicule. Cette alternance de couleurs permet également aux usagers de mieux évaluer la profondeur de champ. Enfin, le balisage de fuite, présent tout le long du tunnel du côté des issues de secours, sert à guider les usagers vers les chemins de fuite (galerie de sécurité) en cas de problèmes dans le tunnel. Cet équipement n’est allumé qu’en cas d’évènement tel qu'un accident, un incendie, un dégagement de fumée ou autre.

Fun Facts:

Le col du Grand-Saint-Bernard joue un rôle fondamental dans les relations entre l’Europe du Nord et du Sud depuis l’antiquité. C’est par ce Col que sont passées les légions romaines, les tribus barbares, les Sarrasins, les empereurs romains, les papes, les croisés et Napoléon Bonaparte avec son armée. Aujourd’hui, la traversée par cette voie transalpine séculaire s’effectue de façon moderne par le tunnel du Grand-Saint-Bernard.

Le tunnel étant partagé entre les territoires de la Suisse et de l’Italie, différentes solutions techniques ont été employées sur les tronçons suisses et italiennes. Ainsi, du côté Suisse, les balises lumineuses ont été reliées à un câble d'alimentation posé grâce à une saignée dans le sol et recouvert par un joint isolant. Cette solution accélère l'exécution et la mise en œuvre et nécessite une excellente préparation et réalisation de la saignée par une entreprise spécialisée. Côté italien, un câble plat, une solution de Woertz AG, a été posé en hauteur et chaque balise lumineuse a été raccordée au moyen d'une boite de dérivation-fusible installée directement sur le câble d'alimentation. Grâce à une excellente collaboration avec les sociétés d'exploitation du tunnel, que ce soit côté suisse avec la société TGSB SA ou côté Italien avec la société SITRASB SpA, ce projet a pu être réalisé dans les meilleures conditions.

Partager cet article

Cela pourrait également vous intéresser

Groupe-Arnold

Télécommunications

Thème à l'honneur «Mobilité»