Énergie – Projet 13


Rotation d’une ligne haute tension

Urs Rappo Responsable du montage, Lignes haute tension, Ostermundigen

Arnold a corrigé un champ magnétique trop intense entre deux lignes sur le réseau de transport de Swissgrid. Pendant les travaux d’optimisation réalisés sur l’ordre des phases, les spécialistes d’Arnold ont dû tourner et raccrocher des câbles conducteurs et monter des entretoises de phases.

Swissgrid, exploitant du réseau de transport d’électricité suisse et client de longue date d’Arnold, a confié un projet d’optimisation de phases sur le réseau de transport de l’entreprise publique dans le cadre d’un appel d’offres associé à une procédure d’invitation. Vers la fin de l’année 2018, le CERN a réalisé une simulation ORNI sur le réseau de transport et a constaté que deux lignes souffraient d’un champ magnétique supérieur à 1 µT au niveau d’un point sensible du réseau. Pour réduire ce dépassement autant que possible, l’ordre des phases devait être modifié, comme le prévoit l’article 16 de l’annexe 1 de l’ORNI. Il fallait tenir compte de l’état technique de l’ordre des phases et des conditions d’exploitation.

L’appel d’offres de Swissgrid incluait toutes les prestations de montage requises pour l’optimisation des phases dans la sous-station de Verbois et sur la ligne TR1630 Verbois-Frontière. Pour rétablir l’égalité des phases, les phases ont été à nouveau permutées sur la TR1631. Les travaux d’optimisation n’ont donc pas eu lieu sur le sol français, car ils ont pu être réalisés sur la ligne TR1631. Un premier lancement s’est déroulé sur place le 27 août 2020. Le coup d’envoi des travaux effectif de raccrochage a ensuite été sifflé le 7 octobre, quand le chef de projet Urs Rappo et les monteurs ont pu configurer le chantier à la sous-station de Verbois. Les câbles conducteurs, qui ne correspondaient à aucune taille standard à cause de leur section droite de 846 mm2, ont été décrochés, réalignés, régulés et enfin remis en place le lendemain et le surlendemain. L’équipe d’Arnold a installé le chantier dans le «Bois de sous Villars» le lundi 12 octobre. Les monteurs y ont vérifié et mis à la terre les lignes et y ont préparé les machines nécessaires. Les différents câbles conducteurs ont pu être tournés dans le sens des aiguilles d’une montre et raccrochés le mardi et le mercredi. Dès le lendemain, les monteurs les ont régulés, ont posé les entretoises de phases, réinstallé les supports d’écartement des faisceaux et démonté le chantier. Ils ont ensuite procédé au rangement et ont ramené le chantier à Wimmis. Les travaux étaient donc terminés le 16 octobre 2020. Ils se sont déroulés harmonieusement malgré la difficulté due à la section droite des câbles conducteurs. Cette prouesse n’a été possible que grâce aux conditions-cadres clairement définies et surtout à la grande flexibilité et à la motivation sans faille de l’équipe d’Arnold.

Partager cet article

Cela pourrait également vous intéresser

Groupe-Arnold

Télécommunications

Thème à l'honneur «Mobilité»