Énergie – Projet 12


First Time Right: raccordement SST CFF Bassecourt

Ivo Rechsteiner

Responsable du montage, Lignes haute tension, Luterbach

Les CFF et Arnold collaborent de longue date. Cette dernière a souvent eu l’opportunité de réaliser des mandats dans les secteurs du transport et de l’énergie pour l’entreprise ferroviaire. Durant l’été 2020, Arnold a posé des lignes aériennes dans la nouvelle sous-station de Bassecourt, dans le Jura.

Dans le cadre de l’introduction d’une nouvelle sous-station à Bassecourt à l’été 2020, les CFF ont chargé la société AFRY Schweiz AG de la planification et de la mise en adjudication de travaux de montage supplémentaires. Ce projet a été attribué par le bureau d’études de AFRY à Arnold dans le cadre d’une procédure sur invitation. Il s’agissait de connecter deux lignes aériennes à la nouvelle sous-station. Une sous-station est un poste de transformation. Actuellement, la tension des lignes y est de 66 kV. Elle devra être augmentée à l’avenir à 132 kV par des travaux de transformation. La tâche d’Arnold était de construire et de poser les nouvelles lignes, puis de les introduire dans la sous-station. L’une des deux lignes allait de Bienne directement à Bassecourt, et la deuxième de Bassecourt à Delémont. Arnold a dû démonter les mâts existants avant de pouvoir commencer les travaux. L’opération a pris plus de temps que prévu, car l’accès par la piste de chantier était impossible. La seule possibilité de parvenir aux mâts était par le côté de la sous-station Swissgrid. Une plus grande grue sur pneus était donc nécessaire pour pouvoir soulever les mâts au-dessus des lignes et des voies. Mais l’accès aux mâts était bloqué par la clôture de la sous-station Swissgrid, que l’équipe d’Arnold a d’abord dû découper jusqu’à ce qu’il soit possible de faire passer la grue sur pneus.

Pour la pose des lignes aériennes, Arnold AG a coulé trois nouveaux mâts en béton – en raison du poids de 20 à 30 tonnes d’un seul mât. Presque dans le même temps, une entreprise de génie civil a fabriqué sur mandat du client les fondations des mâts. En l’espace de deux semaines, Arnold a réussi à poser les trois mâts portant les numéros 58, 59 et 60, et à tirer et haubaner les nouveaux câbles. Pour monter le mât 58, il a été nécessaire de couper une des lignes 380 kV de Swissgrid qui ne pouvait toutefois être interrompue que pour un certain laps de temps. Les travaux ont été réalisés en commun sur une piste de chantier longue de 300 mètres, posée par nos soins. Les panneaux en aluminium servaient de route provisoire pendant le chantier. Au regard du calendrier de montage extrêmement serré s’étendant du 1er juillet 2020 au 12 août 2020, la coordination des autres échéances a été un défi tout particulier. La période de coupure était imposée, ce qui signifiait que tous les travaux devaient être réalisés pendant cette durée. Dans le même temps, tout devait pouvoir être réenclenché si nécessaire, même dans les installations provisoires. Il a fallu au cours du projet respecter des délais complexes et coordonner les activités avec les différents acteurs, avec les CFF Voies, CFF Énergie, Swissgrid, l’entreprise de génie civil et l’entreprise de grues. Heureusement, les sections de voies sur lesquelles avaient lieu les travaux ont été fermées pendant toute la durée du chantier, ce qui a facilité la coordination. Il ne restait toutefois dans le calendrier aucune marge de manœuvre en cas d’erreurs ou de difficultés. Il était impératif que tout fonctionne du premier coup. Cela exigeait donc une concentration extrême et un engagement sans faille des six à huit collaborateurs d’Arnold constamment présents sur place, ainsi que du chef de chantier Ivo Rechsteiner. La devise était donc: First Time Right!

Fun Facts:

Sans une collaboration efficace avec le responsable de l’installation de Swissgrid et les clarifications spontanées menées par Arnold, ce travail n’aurait pas abouti. On peut dire que la vie du projet dépendait d’une autorisation de découper une clôture.

Malgré un retard à la livraison de matériel, ce projet passionnant a pu être achevé de main de maître dans les délais grâce à une excellente collaboration et un esprit d’équipe remarquable. En effet, comme il manquait tous les boulons en fer des isolateurs et que ce détail immobilisait les travaux, Arnold est allé chercher le matériel sans attendre. Notre équipe a fourni un travail remarquable et a tout donné pour respecter le calendrier très serré malgré les obstacles, et dans le respect de toutes les règles de sécurité.

Partager cet article

Cela pourrait également vous intéresser

Groupe-Arnold

Télécommunications

Thème à l'honneur «Mobilité»