Eau – Projet 1


Ancrages sous l’eau: nettoyage des puits d’ancrage

Peter Giger Responsable de domaine, Arpe AG, Belp

Après un essai concluant, la société Arpe AG a pu soumettre une offre à l’Office des ponts et chaussées pour le nettoyage des puits d’ancrage sur la route cantonale Beatenbucht-Interlaken.

Sur la route cantonale 221 entre Beatenbucht et Interlaken, la route est fixée à la montagne par des ancrages, les têtes d’ancrage se trouvant à l’intérieur de la chaussée. Afin de garantir la sécurité des ancrages, ils doivent être régulièrement nettoyés et entretenus. C’est l’Office des ponts et chaussées du canton de Berne qui est responsable de l’entretien de ce périmètre de route. Lors du dernier entretien des têtes d’ancrage, il a constaté que le drainage de l’eau des puits d’ancrage ne fonctionnait pas parfaitement. Ces puits ont d’une part pour mission de drainer l’eau dans des conduites d’évacuation qui mènent ensuite au-delà du versant rocheux; d’autre part, l’eau des puits est directement redirigée dans la roche au moyen d’un empierrement de drainage. Les dépôts d’impuretés et de sédiments perturbent le fonctionnement des conduites et des empierrements de drainage, et les têtes d’ancrage se retrouvaient donc sous l’eau à l’intérieur des puits. Cela peut entraîner à long terme la corrosion des ancrages, et dans le pire des cas influencer leur force de traction, et donc leur sécurité.

Fun Facts:

Nous n’oublierons pas le magnifique panorama sur le lac de Thoune et le Niesen, la montagne locale. Nous tenons à remercier notre mandant de ce travail très intéressant et peu commun ainsi que de l’excellente coopération. Ce projet n’a pu réussir que grâce à une bonne préparation, aux idées innovantes des collaborateurs ainsi qu’à la flexibilité de tous les participants.

Dans le cadre des travaux à effectuer, Arpe AG a nettoyé les puits, fraisé les conduites de drainage pour les dégager et a nettoyé les empierrements de drainage après les avoir aérés et rincés. Une petite caméra a permis de contrôler et de documenter l’état de chaque puits. Les travaux ont été réalisés alors que la route était en service, car il était impossible de la fermer. Afin de garantir la sécurité et la qualité des travaux, l’interaction entre notre équipe et les collaborateurs de l’Office des ponts et chaussées et du service de la circulation se devait donc d’être bien coordonnée. La circulation routière ininterrompue constituait l’un des défis particuliers de ce projet. De même, l’emplacement des prélèvements d’eau ainsi que l’accès aux conduites et aux empierrements de drainage dans la roche pour les travaux de nettoyage était aussi une gageure.

This video has been disabled until you accept marketing cookies.Manage your preferences here or directly accept targeting cookies

Partager cet article

Cela pourrait également vous intéresser

Groupe-Arnold

Télécommunications

Thème à l'honneur «Mobilité»